Déconfinement : le défi des centres commerciaux

C’était une réouverture très attendue après deux mois d’attente. Dans un centre commercial de Toulon (Var) de 32 000 mètres carré, 44 boutiques ont levé leurs rideaux. Les clients étaient impatients. Du côté des commerçants, les mesures de précaution sont en vigueur. Dans un magasin de sport, un sens de circulation avec un marquage est installé pour éviter tout contact entre les clients. Des cabines d’essayage sont condamnées. 6 500 personnes autorisées à entrer : trois fois moins que d’habitude Avec la reprise, l’enseigne espère limiter la casse et réduire son manque à gagner à la fin de l’année. “C’est un soulagement, parce qu’un mois et demi, deux mois sans travailler, ça commence à faire long pour beaucoup de monde, donc on est content de reprendre”, explique Nadège Guilhard, la directrice de l’enseigne. Pour le directeur de la galerie marchande, c’est un casse-tête pour réguler le flux des clients car c’est 6 500 personnes autorisées à entrer : trois fois moins que d’habitude.