Déconfinement : "La clientèle française se substituera à la clientèle étrangère pour rattraper une part des pertes" pour le tourisme, espère Christian Estrosi

franceinfo

"Je ne doute pas que ce soit la clientèle française (…) qui aura besoin de prendre des vacances, qui se substituera à une clientèle étrangère", a affirmé Christian Estrosi, maire Les Républicains de Nice invité samedi sur franceinfo, alors que les plages de la commune sont de nouveau ouvertes depuis 6h samedi.

Les Français pourront partir en vacances en France cet été, a annoncé le Premier ministre jeudi. Des vacances qui pourront permettre de "rattraper une part de des pertes" liées au confinement, considère le maire. Cette position du gouvernement "permet d'ores et déjà de travailler ici à Nice (…) sur une offre culturelle, événementielle", a expliqué Christian Estrosi. Il a dit également travailler avec les acteurs "de l'hôtellerie et du tourisme pour qu'il y ait des offres promotionnelles importantes".

>> Coronavirus : déconfinement, masques, tests... Suivez les dernières informations dans notre direct

"40% de notre activité économique repose sur le tourisme", a rappelé le maire de Nice, avec aussi "le tourisme d'affaires en dehors de la période estivale, avec des congrès et des séminaires". "Et puis il y a un tourisme culturel aussi avec une grosse clientèle internationale", a-t-il complété.


Aux frontières, un simple dépistage est "une garantie raisonnable"

Christian Estrosi a également plaidé samedi sur franceinfo pour "la garantie d'un dépistage [négatif au coronavirus] dans les 48 heures (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi