Déconfinement : Bouc Bel Air, seule commune des Bouches-du-Rhône où le masque est obligatoire

Adrien Max

EPIDEMIE - Le maire de Bouc Bel Air dans les Bouches-du-Rhône, Richard Mallié, a aussi annoncé que les amendes seraient reversées à l'IHU du professeur Raoult

Une première dans le département des Bouches-du-Rhône. Le maire de Bouc Bel Air, Richard Mallié a signé un arrêté rendant obligatoire le port du masque dans sa commune. « Le port du masque est obligatoire sur le domaine public et les établissements susceptibles d’accueillir du public à partir du moment où les lieux sont incompatibles avec l’exigence de distanciation physique d’un mètre minimum », précise la commune par communiqué. Les enfants de moins de 11 ans, ou les personnes capables de prouver leur immunité par un test sérologique sont dispensées de cette obligation.

Le maire s’engage à ce que les amendes pour non-port du masque d’un montant de 38 euros soient reversées à l’IHU du professeur Didier Raoult. « La liberté des uns s’arrête là où commence celle des autres. Les habitants de Bouc Bel Air doivent pouvoir se déplacer sans craindre le laxisme des autres », estime Richard Mallié. Il précise redouter un relâchement de la population depuis le début du déconfinement. Des masques ont déjà été distribués, une nouvelle distribution est prévue dans les prochaines semaines.

(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Nord : La dentelle de Caudry transforme les masques en accessoires de mode
Coronavirus : Au Qatar, ceux qui ne portent pas de masque risquent trois ans de prison et 60.000 euros d’amende
Coronavirus à Sète : De nombreux masques distribués par la ville de Mèze volés dans les boîtes aux lettres
Déconfinement à Lyon : La métropole en appelle au civisme pour éviter la prolifération de masques et gants usagés sur la voie publique
Coronavirus à Lille : Des masques distribués gratuitement dans les transports