Déconfinement: en Belgique, cafés et restaurants ont rouvert leurs portes

La Belgique poursuit son déconfinement timidement entamé le 4 mai. Après douze semaines de fermeture, les cafés et restaurants ont pu rouvrir leurs portes ce lundi matin.

De notre correspondant à Bruxelles,

Entre les mesures de distanciation sociale et le mauvais temps, les clients n’étaient pas encore très nombreux dans les cafés et restaurants bruxellois ce lundi. Mais pour Jean-Louis, qui est pour l’instant privé de contacts avec ses petits-enfants, c’est avant tout la reprise de la vie sociale : « Moi, le café c'est uniquement pour rencontrer les copains. Pour moi c'est important de revoir les copains assis à une table. »

Les restaurants et les cafés ont baissé le rideau de fer le 13 mars à minuit et pour cette première journée, c’est l’optimisme qui prévaut. C’est le cas de Trần qui tient un café sur une place de Bruxelles, même s’il a dû écorner ses réserves pendant le confinement et même si la pluie rend sa terrasse moins accueillante qu’il l’espérait.

« Ce que j'ai vécu, c'était très dur, avoue-t-il. Et puis bon, je suis content maintenant. On va voir. J'applique plus ou moins les contraintes. Je suis très content de l'ouverture. »

Les limitations n’ont en tout cas pas refroidi Manuel et Sophie qui viennent de prendre un café et comptent bien récidiver. « On a réservé pour demain midi au Roi Albert juste en face, là, explique Sophie. On a envie d'y aller et on a envie de le soutenir aussi. » « C'est au Roi Albert qu'on s'est donné notre premier rendez-vous », précise Manuel. « C'est vrai, c'est là qu'on s'est connus », renchérie Sophie en riant. « Ça fait plus de 10 ans, ça compte pour nous », ajoute Manuel.

Et pour soutenir le secteur, la Première ministre elle-même avait publiquement annoncé avoir réservé au restaurant dès ce lundi soir.

Cette phase 3 du déconfinement doit permettre la reprise pour un secteur hôtellerie-restauration belge qui estime les pertes entre 45 et 50 millions d’euros par jour.