Déconfinement: après la réanimation, les services de psychiatrie à leur tour débordés?

Isolement, restrictions de mouvement, craintes pour l’avenir… Les conséquences de la crise épidémique de Covid-19 ne sont pas seulement physiques, mais également psychologiques. L'Etablissement de santé mentale (EPS) de Ville-Evrard, en banlieue parisienne, a vu ainsi augmenter le nombre de ses patients pendant le confinement et cette hausse risque fort de se poursuivre avec le déconfinement. "On va devoir s'adapter, comme on l'a fait pour la réanimation", explique le Dr Mouaffak, psychiatre.