Déconfinement : une aide financière versée aux plus précaires

À Colomiers (Haute-Garonne), le Secours populaire est l'une des rares associations qui est restée ouverte pendant le confinement. La fréquentation a augmenté de près de 30%. Des travailleurs précaires, des étudiants et des familles... Bon nombre de personnes n'étaient jamais venues. Une aide ponctuelle Des produits frais et des produits du quotidien sont donnés aux personnes dans le besoin. Le Secours populaire lance un appel aux dons privés et sollicite l'aide des collectivités locales pour répondre aux besoins financiers. "Au niveau local, c'est 55 000 euros de pertes financières par le fait qu'on n'a pas pu réaliser nos initiatives qui nous permettent de nous financer", explique Benjamin Blanc, secrétaire général du Secours populaire de Colomiers. L'aide exceptionnelle de solidarité est destinée à ceux qui touchent le RSA ou l'ASS. "Ils recevront 150 € plus 100 € par enfant de moins de 20 ans à charge", précise la journaliste Justine Weyl, présente sur le plateau du 12/13.