Déconfinement : 300 maires interpellent le gouvernement avant la reprise de l'école

Reprise de l'école ou non ? C'est la question qui se pose avant le lundi 11 mai et le début du déconfinement. Plus de 300 maires d'Île-de-France demandent à l'État de reporter le retour en classe, car il leur sera impossible de mettre en place les mesures sanitaires en une semaine. Cette position est celle d'Arnaud Péricard, maire de Saint-Germain-en-Laye, dans les Yvelines, qui reste favorable à la réouverture des écoles, mais trouve les consignes encore trop floues. Qui est responsable en cas de contamination ? Par ailleurs, il pointe le manque de précisions concernant la responsabilité du maire si un enfant est contaminé à l'école. "Quand on nous prescrit 65 pages de règles et de normes supplémentaires, qu'on vienne nous dire jusqu'à quelle hauteur on est engagé : est-ce que c'est de la responsabilité de l'État ou est-ce que c'est de la responsabilité des communes ?", questionne le maire divers droite Arnaud Péricard.