Déconfinement : 30 personnes maximum à la messe, une mesure "incohérente" pour Mgr Matthieu Rougé

·1 min de lecture

Le gouvernement autorise à partir de samedi les messes en public, dans la limite de 30 personnes maximum. Sur Europe 1 mercredi, Mgr Matthieu Rougé, évêque de Nanterre, s'est dit "très déterminé à contester cette annonce". Selon lui, la limite de 30 personnes est "à la fois irrespectueuse et incohérente".

Dès samedi, les messes pourront à nouveau être célébrées en public, à condition qu'elle réunissent 30 personnes au maximum. Une mesure contestée par Monseigneur Matthieu Rougé, évêque de Nanterre, qui a estimé mercredi sur Europe 1 que la limite de 30 personnes était "à la fois irrespectueuse et incohérente".

LIRE AUSSI - >> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation mercredi 25 novembre

L'évêque s'est dit "très déterminé à contester cette annonce, parce que 30 personnes maximum, c'est à la fois irrespectueux et incohérent". Si cette mesure est irrespectueuse, c'est notamment parce qu'elle ne correspond pas au dialogue entre les chefs religieux et l'État. "Dans nos discussions avec les pouvoirs publics, nous étions dans des questions de proportion en fonction de la taille des édifices de culte", assure Mgr Matthieu Rougé.

L'ESSENTIEL CORONAVIRUS

> Coronavirus : quel calendrier pour la vaccination en France ?

> Ces trois facettes du coronavirus dont vous n’avez peut-être pas entendu parler

> Covid : faut-il s'inquiéter si les maux de tête persistent après la guérison ?

> Quand est-on cas contact ? Et autres questions que l'on se pose tous les jours

> Coronavirus : les 5 erreurs à ne pas commettre avec votre masque

Le seuil annoncé ne correspond par ailleurs pas à la réalité des célébrations religieuses, ajoute l'ecclésiastique. "Vous voyez bien que 30 personnes dans une immense église ou une grande cathédrale, c'est ridicule alors même que 30 person...

Lire la suite sur Europe1

Ce contenu pourrait également vous intéresser :