Déconfinement : "100 000 tests par jour, c'est pas mal" mais la deuxième vague de contaminations est "incontestable", affirme un médecin

franceinfo

Alors que le ministre de la Santé Olivier Véran prévoit que 500 000 à 700 000 tests de dépistage au Covid-19 seront faits chaque semaine après le déconfinement le 11 mai, le médecin généraliste et président de la Fédération des médecins de France Jean-Paul Hamon estime samedi 25 avril sur franceinfo que jusqu'à "100 000 tests par jour, c'est pas mal, parce qu'on n'a pas tant que ça de cas de personnes symptomatiques", tout en déclarant que la deuxième vague de contaminations est "incontestable".

>> Suivez les dernières informations sur la pandémie de coronavirus dans notre direct

franceinfo : Le ministre de la Santé prévoit au moins 500 000 tests par semaine au déconfinement. Cela sera-t-il possible ?

Jean-Paul Hamon : Tout va dépendre de la capacité à faire des tests parce que 500 000 d'ici le 11 mai, François Blanchecotte, le président du syndicat des biologistes, dit que c'est une chose qui sera possible, difficilement mais possible, à condition qu'on ait des bras pour le faire parce qu'il va falloir solliciter des laboratoires, des infirmières libérales, des médecins généralistes pour effectuer ces tests-là. Mais c'est une bonne chose. Et puis, la deuxième chose que le ministre a dit, pour voir si le virus circule : faire des tests aléatoires sur un certain nombre de populations par région pour voir quel est le taux de circulation du virus, s'il continue d'augmenter ou s'il est en diminution. Donc, ce sont des choses qui sont intéressantes et il (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi