Déconfinement : à Rennes, les spectateurs étaient au rendez-vous dès minuit

Depuis lundi 22 juin matin il est possible de voir un film sur grand écran dans les salles de cinéma. Trois mois de confinement, c'est 400 millions d'euros de recettes manqués par les quelque 6 000 cinémas de France. Ces dernières font désormais tout pour attirer les cinéphiles avec un protocole sanitaire plutôt bien accepté. À Rennes, en Ille-et-Vilaine, c'est dès minuit qu'on a accueilli les spectateurs dans un cinéma pour (re)voir The Big Lebowski. "C'est une soirée assez exceptionnelle" "Ça nous a vraiment manqués. On a une fréquence de deux ou trois fois par semaine, donc il était temps", confie une spectatrice. "Je suis attaché au lieu, c'est important d'être là. C'est une soirée assez exceptionnelle", explique un client impatient. À l'intérieur, le masque est obligatoire dans la hall, et il y a obligation d'avoir un siège vacant entre chaque groupe dans la salle.