Déconfinement : "À peaufiner ces dispositifs à l'excès, on risque de poser des freins à la reprise de l'activité", s'inquiète le président délégué du Medef

franceinfo

Lors de la présentation du plan de déconfinement par le gouvernement, le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire, a insisté sur la nécessité de reprendre l'activité économique tout en veillant à la sécurité sanitaire. Pour Patrick Martin, le président délégué du Medef, invité jeudi 7 mai sur franceinfo, si l'essentiel "de ces dispositions vont dans le bon sens", "à peaufiner ces dispositifs à l'excès, avec de très bonnes intentions, on risque de poser des freins involontaires à la reprise de l'activité".

franceinfo : Est-ce que les entreprises sont prêtes à reprendre le travail dans de bonnes conditions ?

Patrick Martin : Les entreprises sont prêtes et sont impatientes. Beaucoup de salariés disent être désireux de reprendre le travail, en étant évidemment soucieux de leur sécurité sanitaire. Mais tous les protocoles, tous les guides qui ont été élaborés, et qui sont enrichis et complétés au fil des jours, vont tout à fait dans ce sens. Des équipements de protection sont évidemment arrivés. Les conditions sont réunies. On est très content que cette date soit confirmée parce qu'on avait quand même un doute. Après, il y a un certain nombre de points qui nous interroge. Typiquement, l'annulation de charges sur trois mois pour les "métiers (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi