Décoloniaux, racialistes, identitaristes : enquête sur les nouveaux fanatiques

Par Clément Pétreault
·1 min de lecture
Le Point de ce semaine.
Le Point de ce semaine.

Ils défendent des concepts fumeux, déboulonnent les statues, interdisent les débats, censurent les pièces de théâtre dont la mise en scène ne leur plaît pas? Cette semaine, Le Point plonge dans le monde de ces nouveaux activistes majoritairement inspirés par l'extrême gauche qui ont bien compris le pouvoir que peuvent exercer les minorités actives sur l'opinion et l'actualité. Une partie du monde universitaire, agacée par ces idéologies qui ne réclament plus l'égalité des droits mais des droits spécifiques pour chacun, s'organise et fonde l'Observatoire du décolonialisme et des idéologies identitaires, un collectif de travail capable d'analyser et d'apporter une contradiction à ces idéologies déjà bien installées.

Il faut admettre que le constat est alarmant. À l'image du phénomène qui se déroule actuellement aux États-Unis, le monde universitaire français et européen se retrouve aujourd'hui assiégé par une idéologie militante radicale obsédée par la lutte contre toutes les formes de domination, réelles ou supposées. L'ultraspécialisation des milieux universitaires combinée aux pressions d'un militantisme intransigeant rend une partie du milieu universitaire aveugle au monde qui l'entoure et imperméable à tout fait qui viendrait contredire l'approche sombre et pessimiste de la société qu'ils ne cessent de développer. Oui, nous vivons dans un monde où malgré les efforts subsistent des injustices, des inégalités, du racisme et des atteintes permanentes à la s [...] Lire la suite