Décollage reporté du drone Ingenuity sur Mars: "On ne tentera rien" avant d'avoir "cerné" le problème, selon un ingénieur français

franceinfo
·1 min de lecture

La planète Mars "est littéralement en train de nous apprendre ce qu'il faut faire pour voler chez elle", a expliqué ce lundi sur franceinfo Jeff Delaune, ingénieur-chercheur, le seul membre français de l’équipe Ingenuity. Le vol de ce petit hélicoptère, prévu ce dimanche 11 avril, a été reporté après un essai non satisfaisant : "il y a un des sous-systèmes qui n'a pas répondu à temps", précise Jeff Delaune. "C'est la première fois qu'on va essayer de faire voler un drone sur une autre planète, on ne va avoir qu'une seule chance donc on a mis plein de marges pour s'assurer", détaille l'ingénieur français, qui n'est pas sûr qu'un nouvel essai intervienne d'ici mercredi, comme le souhaite la Nasa.

franceinfo : Pouvez-vous nous résumer le rôle que cet engin Ingenuity doit jouer sur Mars ?

Jeff Delaune : Ingenuity, c'est un démonstrateur technologique. C'est la première fois qu'on va essayer de faire voler un drone sur une autre planète, et donc là sur Mars. Avant de lui donner sa propre mission, on va d'abord faire un essai comme on l'avait fait avec Sojourner, le premier rover, dans les années 1990. On fait souvent la comparaison avec le premier vol des frères Wright sur Terre, au début des années 1900. C'est exactement ça que veut faire Ingenuity sur Mars. C'est le premier vol motorisé et aéroporté sur une autre planète.

On parle d'un petit hélicoptère, mais cela ressemble plutôt à un drone, vu les dimensions ?

Les pales font à peu près 1,20 m de diamètre, par contre le (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi