Décollage de la fusée Ariane 6, la sensibilité du clitoris et un reliquaire en ivoire découvert : l’actu des sciences en ultrabrèves

Au sommaire des ultrabrèves du 9 juillet 2024 : le décollage de la fusée Ariane 6 à suivre en direct, on sait enfin pourquoi le clitoris est si sensible et un reliquaire en ivoire découvert après 1500 ans sous l’autel d’une église paléochrétienne en Autriche.

L’actualité scientifique du 9 juillet 2024, c’est :

En Espace : Suivez en direct le décollage de la fusée Ariane 6.

  • Le nouveau lanceur européen décollera pour la première fois mardi 9 juillet 2024. Le tir est programmé entre 21h et minuit (heure de Paris).

  • Ce vol doit redonner à l'Europe son accès indépendant à l'espace.

  • L'engin partira du port spatial européen à Kourou en Guyane. L'évènement sera en direct sur notre site.


En Santé : On sait enfin pourquoi le clitoris est si sensible !

  • Des chercheurs de l’Université de Harvard (Etats-Unis) ont étudié en profondeur les terminaisons nerveuses de cet organe chez des souris femelles et l’ont comparé au pénis de souris mâles.

  • La stimulation des deux organes repose sur le même mécanisme.

  • Les neurones sensibles aux vibrations sont hyperconcentrés dans le clitoris, expliquant l’hypersensibilité de l’organe féminin.


En Archéo & Paléo : Il est resté caché pendant 1500 ans : voici l'inestimable reliquaire en ivoire découvert sous l’autel d’une église paléochrétienne en Autriche.

  • Depuis 2016, les archéologues de l’université d’Innsbruck fouillent une élévation dans la commune d’Irschen, en Carinthie. Dénommé Burgbichl, le site abritait un village dont les premières traces remontent aux 2e et 3e siècles de notre ère.

  • Depuis le début des fouilles, les archéologues de l’université d’Innsbruck y ont mis au jour plusieurs bâtiments, dont deux églises paléochrétiennes.

  • Une pyxide en ivoire d’une valeur exceptionnelle en raison de sa rareté y a été trouvée.


En Cerveau et psy : "Face aux traumatismes, être plus résilient, ça s’apprend (aussi) !"

  • Face à un stress intense, comme lors d’un traumatisme, le cerveau se dérègle. Les neurones, et d’autres cellules, sécrètent notamment des molécules d’adrénaline, une hormone qui plonge l’organisme dans un état d’alerte car elle suractive l’amygdale.

  • Lorsque la réponse émotionnelle est très intense, elle a des conséquences néfastes dans le cerveau.

  • On a la capacité de transformer le [...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi