Déco, vêtements, cosmétique : les paillettes, un fléau environnemental

·1 min de lecture

Alerte aux paillettes, scande notre chroniqueuse Fanny Agostini, qui lance dès maintenant un appel pour un Noël sans paillettes. Ce n'est pas pour venir ternir un peu plus les prochaines Fêtes, qui s'annoncent déjà assez moroses, mais parce que les paillettes sont devenues un fléau environnemental.

Les marques s'attaquent au problème

Qu'elles soient sur nos vêtements, dans les cosmétiques ou sur les objets décoratifs, on s'est rendu compte que l'impact n'était pas proportionnel à leur taille inférieure à 5 mm. Elles font de très, très gros dégâts dans les milieux aquatiques.

Tant est si bien que trois grandes enseignes britanniques viennent d'annoncer, et ont d'ailleurs fortement communiqué autour, qu'elles ont décidé de bannir les paillettes de leurs produits pour les fêtes de fin d'année, en espérant entraîner d'autres marques dans leur sillage.

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

On a du mal à imaginer l'impact des petites paillettes sur l'environnement. Mais il faut le savoir, elles ne se recyclent pas du tout. C'est un produit à usage unique par excellence. Elles arrivent inévitablement dans les égouts et échappent aux différentes étapes de traitement en station d'épuration car elles sont trop petites, et passent à travers les grilles pour arriver dans les rivières, puis dans les océans.

Non recyclables, elles polluent les océans et les poissons

Des paillettes par milliards, cela pourrait presque être joli, d'imaginer les océans scintiller. Mais cett...


Lire la suite sur Europe1