Déclarons notre « Flamme » au « Flambeau »

Un conseil : regardez « Le Flambeau »
Un conseil : regardez « Le Flambeau »

Quand une série comique est détruite par l'ensemble de la presse, c'est qu'elle n'est pas forcément mauvaise. Ainsi, Le Flambeau, la série de l'excellent Jonathan Cohen dont Canal+ diffuse les ultimes épisodes ce soir à partir de 21 heures, serait raté et moins drôle que la série précédente, La Flamme. Après la vision de six premiers épisodes, il est important de remettre le totem au milieu du sable. Alors que la nouvelle saison de Koh-Lanta déçoit sur TF1, les aventures des naufragés de Chupacabra apparaissent comme un exutoire hilarant à la morosité ambiante.

Il y a dans cette bande de demeurés profonds tous les ingrédients d'une série comique, et non d'une comédie. Dans une comédie, on sourit souvent, on rit parfois. Dans une série comique, le rire doit être constant, les vannes débitées à un rythme frénétique quitte à tomber à côté : c'est tout le péril du genre. Les auteurs de la série, dont Jonathan Cohen, parfait en Marc, célibataire illettré, inculte et obsédé par « les vidéos de lesbiennes », ont réussi leur pari en signant des dialogues souvent crus, parfois absurdes, mais le plus souvent drôles. On pourrait déplorer la facilité de la marée marron dans la mer provoquée par une « tourista » sévère, les blagues éculées des « chat-bite » de Patoche ou les allusions salaces d'Hervé, le membre d'une secte. Mais on se surprend à rire et à en redemander.

10 millions de visionnages

En parodiant la télé-réalité, les scénaristes en ont absorbé et détourné tou [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles