Déclarations de Cédric Jubillar à un codétenu: ses avocats dénoncent "une manipulation"

·2 min de lecture

Les avocats de Cédric Jubillar ont critiqué ce mardi les révélations apportées par son codétenu, selon lesquelles il aurait admis sa culpabilité et donné l'emplacement où a été enterré le corps de Delphine.

Les avocats de Cédric Jubillar restent sereins. Au lendemain de révélations sur son comportement en cellule et de déclarations faites à un codétenu, la défense du mari de Delphine Jubillar, disparue depuis plus d'un an, dénonce des "non-informations". 

Contre-feu?

Selon Le Parisien, le détenu en question a ainsi expliqué aux enquêteurs que Cédric Jubillar lui avait confirmé avoir tué sa femme pendant une discussion nocturne. Il a également donné un emplacement où se trouverait le corps de Delphine Jubillar: une ferme qui a été incendiée en avril 2021. 

"C'est une non-information, une manipulation, une mise en scène organisée, comme par hasard (...), à la date anniversaire de la disparition de Delphine. On se moque du monde", a déclaré Me Alexandre Martin, avocat de Cédric Jubillar, après une audience à huis clos pour demander la libération de son client.

Selon Me Jean-Baptiste Alary, membre de l'équipe de défense, le témoignage du codétenu est un "contre-feu opportunément allumé". "Je sais quel crédit apporter à ce témoignage: tout simplement aucun", assène-t-il.

De nouveaux éléments

Par ailleurs, une autre avocate de son équipe, Emmanuelle Franck, a demandé à la justice de faire "la part des choses". "Un comportement en détention a posteriori n'a jamais été servi de preuve d'une culpabilité", a-t-elle déclaré. 

Pour obtenir sa libération, les avocats ont apporté de nouveaux éléments devant le tribunal ce mardi. "Il y a dans le dossier des éléments objectifs qui permettent de considérer qu'il est plus que probable qu'elle (Delphine Jubillar, ndlr) se soit changée pour sortir", a expliqué la défense. Une thèse qui, selon eux, écarte Cédric Jubillar de la liste des suspects dans cette affaire. 

La décision du tribunal concernant le maintien en détention de l'homme doit être rendue le 14 janvier prochain. De plus, une prochaine audition aura lieu dans le futur concernant les propos tenus par le codétenu de Cédric Jubillar.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - “Je pense qu’il l’a vraiment tuée” : la nouvelle compagne de Cédric Jubillar déchante

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles