Déclaration de revenus : bientôt la fin de la corvée pour 12 millions de foyers

Dès 2020, des millions de Français n’auront plus à remplir cette déclaration. La suppression totale de cette formalité est prévue dans trois à quatre ans.

À l’heure du bilan, le ministre de l’Action et des Comptes publics peut se féliciter. La mise en place du prélèvement à la source au 1er janvier 2019 est la réforme modèle du quinquennat d’Emmanuel Macron. Dans les colonnes du Journal du Dimanche, Gérald Darmanin tire ainsi un bilan positif de ce nouveau système mis en place sans bug et sans grogne. "Non seulement la mise en place du prélèvement à la source a été un succès technique, mais il continue d’apporter ses effets positifs pratiques aux Français, qui peuvent moduler en temps réel leur taux d’imposition", s’est ainsi félicité le ministre.

Selon Bercy, 1,9 million de foyers fiscaux ont opéré un changement de leur situation personnelle ou matérielle depuis le début de l’année qui a pu entraîner une modification du taux d’imposition. À la baisse pour 870.000 foyers et à la hausse pour 600.000 d’entre eux. Par ailleurs, le prélèvement à la source a permis à l’État un meilleur recouvrement de l’impôt. S’il était de 95% avec l’ancien système, il est aujourd’hui de 98,5%, selon Gérald Darmanin qui précise : "Nous avons récupéré des recettes fiscales supérieures à ce que l’on imaginait. C’est une très bonne chose pour l’État et pour la justice que souhaitent nos concitoyens".

Simplifier la vie des Français

Une réforme réussie pour le gouvernement, qui lui permet d’en lancer une autre : la suppression progressive de la déclaration de revenus. Selon Bercy, dès l’année prochaine, 12 millions de foyers, soit un millions de plus qu'initialement annoncé, n’auront plus à la remplir. Sont concernés, explique le JDD, les ménages qui n’ont pas modifié cette année la déclaration pré-remplie par l’administration des impôts. Ces foyers recevront donc un document d’une page récapitulant les informations qui les concernent. S’ils n’ont aucune modification à y apporter, ils n’auront plus aucune démarche à faire. Sinon, il faudra remplir une déclaration classique.

⋙ A lire aussi : Niches fiscales : l’Etat va augmenter les impôts d’un milliard

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La fin de la déclaration de revenus, le coup de gueule des députés contre le déremboursement de l'homéopathie... Le flash éco du jour
La fin de l'impunité pour les voleurs de bétail en Nouvelle-Zélande
La fin de la taxe d'habitation reportée à 2023
Clap de fin pour le Décontractyl
Clap de fin pour la VW Coccinelle: la toute dernière sort d'usine