Déclarée morte par erreur, elle porte plainte contre la CPAM

·1 min de lecture

Une sexagénaire a découvert que la sécurité sociale l'avait déclarée morte par erreur. Cette bévue a été causée par une inattention de la CPAM lors de l'enregistrement du décès de son mari.

"J’essaie de dédramatiser, mais vraiment, on rit jaune", philosophe Liliane M., 66 ans, dans les colonnes de nos confrères du Parisien, lundi 6 septembre. Cette habitante de Sannois, dans le Val-d’Oise a en effet été confrontée à une situation ubuesque cet été, la faisant hésiter entre consternation et étonnement. Le 9 août, elle a découvert que l’administration française la considérait comme morte depuis le 30 mai.

C’est en se rendant sur son compte personnel de la sécurité sociale, Ameli, que Liliane découvre la nouvelle étonnante de sa propre mort. À la base, la sexagénaire voulait simplement vérifier si le remboursement pour un électrocardiogramme passé quelques jours plus tôt avait bien été envoyé vers son compte bancaire. Mais au lieu d’accéder à la page habituelle de son compte Ameli, c’est un message d’erreur qui s’affiche sur son ordinateur. Son numéro de sécurité sociale est signalé comme invalide.

Cette mésaventure intrigue Liliane, qui décide alors de consulter son compte bancaire pour vérifier si ledit virement est bien arrivé. Et là, tout s’enchaîne : elle découvre que ni sa retraite ni sa complémentaire ne lui ont été versées comme cela aurait dû être le cas. La sexagénaire décide donc d’appeler directement sa caisse de retraite, et constate "un malaise certain de [son] interlocuteur qui [lui] pose beaucoup plus de questions que d’habitude pour vérifier [son] identité". À la fin de leur échange, ce dernier, "bien embêté", informe Liliane que selon leur fichier, elle (...)

Cliquez ici pour voir la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

Italie : la croissance de l’économie sera bien plus forte que prévu cette année, selon l’OCDE
Taïwan avertit que la Chine pourrait neutraliser toutes ses défenses
La Nouvelle-Calédonie bascule en confinement face au Covid-19
ABBA dans le Top 10 des singles au Royaume-Uni pour la première fois depuis 40 ans
Élisabeth Borne pointe des rémunérations "pas à la hauteur" dans certains secteurs, une passagère oublie 40.000 euros dans un bus... Le flash éco du jour

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles