Décines: le parquet ouvre une enquête après le "regroupement hostile" de manifestants turcs

Florian Bouhot
·1 min de lecture
Police (illustration)  - AFP
Police (illustration) - AFP

Ils s'étaient réunis "dans le but d'en découdre avec des personnes de la communauté arménienne", selon la préfecture du Rhône. "Plusieurs dizaines" de manifestants turcs se sont réunis à Décines (Rhône) mercredi soir, entraînant une intervention de la police. Ce jeudi, le parquet de Lyon a annoncé l'ouverture d'une enquête du chef de participation à un groupement en vue de commettre des violences ou des dégradations.

Au total, 65 personnes ont été verbalisées pour non-respect du couvre-feu, tandis que 19 véhicules ont été contrôlés, indique la préfecture. "Le calme est revenu vers 23h", "sans violence ni dégradation", est-il précisé dans un communiqué.

Un contexte géopolitique tendu

Ces tensions entre les communautés turques et arméniennes s'inscrivent dans un contexte géopolitique tendu, sur fond de conflit entre l'Azerbaïdjan et l'Arménie dans la province du Haut-Karabakh.

Mercredi matin, des militants pro-Arménie avaient tenté de bloquer le péage de Vienne, au sud de Lyon. Des échauffourées ont alors éclaté, faisant quatre blessés, dont un homme frappé à coups de marteau.

Article original publié sur BFMTV.com