“Un déchirement amoureux” : dans les coulisses du remaniement à l’Elysée

Après le second tour des élections municipales le dimanche 28 juin prochain, l’heure du remaniement pourrait bien sonner. Si Édouard Philippe, candidat au Havre, venait à quitter Matignon, cela pourrait se révéler déchirant pour Alexis Kohler. En 2017, c’est l’actuel secrétaire général de l’Élysée qui avait proposé le nom d’Édouard Philippe en guise de Premier ministre. Celui qui avait joué les intermédiaires il y a trois ans se retrouve à devoir opérer un choix cornélien. « Pour Alexis Kohler, c’est un déchirement amoureux », analyse dans L’Opinion un ministre expliquant qu’il « doit choisir entre Emmanuel Macron et Édouard Philippe ».

Si au moment de l’arrivée d’Emmanuel Macron au pouvoir, Alexis Kohler lui a suggéré l’ancien maire du Havre, c’est parce qu’ils se connaissent bien, s’étant déjà côtoyés à Sciences-Po à la fin des années 1990. Le quotidien qui indique qu’Alexis Kohler plaide pour un maintien d’Édouard Philippe à Matignon, précise que les deux hommes siégeaient ensemble au conseil d’administration du port du Havre. La proximité est telle entre eux que le secrétaire général de l’Élysée s’est parfois rangé derrière l’avis d’Édouard Philippe au détriment d’Emmanuel Macron. Un déséquilibre agaçant à l’approche de la campagne présidentielle de 2022 et sur fond de rumeurs de tensions au sommet de l’État. « Macron s’est retrouvé à plusieurs reprises seul face au trio Philippe-Ribadeau-Kohler », s’agace dans L’Opinion un proche du président de la République.

La fin d’un

Retrouvez cet article sur GALA

Laeticia Hallyday très fière de Jade, jeune diplômée
“Je deviens vite accro” : Julie Gayet fait une confidence inattendue
Stromae sort de son silence sur les réseaux sociaux, les fans emballés
Roselyne Bachelot raconte son cauchemar de Knysna, il y a 10 ans
Le roi de Thaïlande Rama X de retour en Allemagne ? La polémique continue