Déchets radioactifs : nouvelles inquiétudes sur la sûreté de l'usine de La Hague

Libération.fr
Une piscine de La Hague où sont stockés les «cœurs» usés des réacteurs nucléaires.

Syndicats et élus locaux s'inquiètent d'une «diminution de la sûreté des installations» de la plus grande usine de ce type dans le monde. Le site situé près de Cherbourg souffrirait de la chasse aux coûts et du manque d'effectifs.

Alerte à La Hague. Les syndicats CGT-FO-Unsa-CFDT et des élus locaux déplorent une «diminution» de la sûreté au sein de l’usine Areva. Il s’agit de la plus grande unité de retraitement et de vitrification de déchets radioactifs au monde qui est située à la pointe du Cotentin, près de Cherbourg dans la Manche, que Libération avait pu visiter le mois dernier. Cette dégradation de la sûreté serait liée selon eux à la «situation financière grave» du groupe. Dans les faits, la commission locale d’information (CLI) du site – qui regroupe élus locaux, syndicalistes et associations environnementales – a adopté ce jeudi une motion demandant à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) une «vigilance accrue» face à la «diminution de la sûreté des installations».

Un signal d’alarme qui fait suite à un premier «message d’alerte» communiqué par le CHSCT (comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail) en novembre, lors d’une réunion non publique de la CLI. «La direction, au travers d’une course effrénée aux économies, met à mal le système de défense en profondeur» du site, face au risque «d’accident nucléaire», avait écrit le CHSCT de l’usine de La Hague dans une note dont l’AFP a eu une copie : «Les formations sont faites à la va-vite, par manque d’effectifs. […] La totalité des médecins tirent la sonnette d’alarme à propos de la santé mentale des salariés du site.» Les syndicats, qui défendent l’emploi dans la filière de l’atome, rejoignent les inquiétudes de certaines associations antinucléaires. Car pour eux, «la situation du site est plus qu’alarmante en termes de sous-effectifs», comme l’a expliqué Patrick Méhaut (CGT) durant la CLI de jeudi.

500 suppressions de postes

Le directeur adjoint de l’usine de La Hague, René Charbonnier, (...)

Lire la suite sur Liberation.fr

Wall Street hésite, assimilant de nouveau des résultats
Les ventes d’Hermès s’accélèrent dans un contexte toujours incertain
Renault: le chiffre d’affaires bondit au 1er trimestre, aidé par Avtovaz
Le vignoble bordelais «très sévèrement» touché par le gel
En Inde, le biométrique version très grand public

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages