Déchéance. Un Picasso à terre, révélateur des défaillances du secteur culturel en Grèce

·1 min de lecture

Les décisions prises par le gouvernement grec en matière culturelle tombent sous le feu des critiques depuis deux ans. L’affaire du tableau de Picasso, retrouvé après avoir été volé puis malmené, n’est qu’une preuve supplémentaire d’une approche inappropriée, estime Efimerida Ton Syntakton.

“Grotesque”. C’est ainsi qu’Efimerida ton Syntakton (Efsyn) qualifie la relation du gouvernement de Kyriakos Mitsotakis à la culture. Alors que la police grecque retrouvait la semaine dernière deux tableaux volés en 2012 à la Pinacothèque d’Athènes, leur présentation à la presse tournait au ridicule. La “Tête de femme”, offerte par Picasso à la Grèce en 1949 en hommage à la résistance grecque au nazisme, tombait par terre face aux caméras et faisait le tour des médias internationaux.

“Une parodie à la Mr Bean”, se lamente le quotidien de gauche, qui revient dans un édito sur l’action gouvernementale dans la culture depuis sa prise de fonction il y a deux ans.

En coulant une dalle de béton tout autour du Parthénon pour faciliter l’accès aux personnes à mobilité réduite, le gouvernement conservateur s’est attiré les foudres d’archéologues à travers le monde. “La bétonisation de l’Acropole […] a suscité des critiques en dehors des frontières et fait l’objet de reportages négatifs dans les médias internationaux”, rappelle le journal grec.

Le défilé Dior au stade panathénaïque “a rappelé des temps coloniaux et provoqué du dégoût vu le kitch du spectacle”, critique encore Efsyn ajoutant : “Les femmes du beau monde défilant dans des costumes baroques de mauvais goût […] ont illustré dans toute sa splendeur le provincialisme infini de la Grèce.”

Suite de scandales

Le journal s’insurge ensuite contre le “manque de courage” de la ministre de la Culture dans l’affaire de pédophilie qui a secoué le monde du théâtre en début d’année 2021 (l’ancien directeur du Théâtre

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles