Déception à Rome à l'annonce de la démission de Mario Draghi

"je ne pensais pas que nos hommes politiques iraient si loin" s'afflige une habitante de Rome. Comme elle, deux tiers des Italiens regrettent la démission de Mario Draghi du poste de premier ministre.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles