«La décarbonation est l'un des plus grands défis de l’économie slovaque»

Le patronat slovaque est directement impliqué dans le processus de décarbonation de l’industrie du pays. RUZ, la plus grande organisation d’employeurs en Slovaquie regroupe 1 500 entreprises issues de presque tous les secteurs de l’économie, de l'industrie lourde aux services, banques et compagnies d'assurance. Martin Hošták est le secrétaire général de RUZ, l’Union nationale des employeurs, qui est membre de BusinessEurope, l’association patronale à l’échelle européenne.

RFI : Comment le patronat slovaque aborde-t-il le processus de décarbonation ?

Martin Hošták : La décarbonation est l'un des plus grands défis pour notre économie, pour notre industrie car la Slovaquie accueille plusieurs industries à forte consommation d'énergie et forte émettrice en carbone. Nous sommes particulièrement impactés contrairement à d’autres pays qui ne sont pas aussi fortement industrialisés. C'est donc un sujet très important pour nous.

La décarbonation est un défi dites-vous. En tant que syndicat d’employeurs, comment qualifieriez-vous ce processus en termes d’investissement, de saut technologique, de changement de condition de travail ?

La décarbonation pénalise-t-elle, selon vous, les entreprises slovaques sur le marché international ?

Vous appelez de vos vœux un assouplissement des normes en matière de décarbonation ?

Vous êtes souvent à Bruxelles. C’est un discours qui est entendu ?

Le patronat slovaque pense-t-il être assez préparé pour cette transition écologique ?


Lire la suite sur RFI