Décès du vigneron Laurent Vaillé

Par Olivier Bompas
·1 min de lecture
Laurent Vaillé, la Grange des Pères, vignoble du Languedoc.
Laurent Vaillé, la Grange des Pères, vignoble du Languedoc.

Il y a une dizaine d'années, Laurent Vaillé expliquait au Point : « Faire du vin, c'est d'une simplicité biblique, mais c'est difficile, la simplicité biblique? » Il fut à la fin des années 1980, avec une poignée de vignerons visionnaires, à l'origine du renouveau du vignoble languedocien. Formé chez Éloi Dürrbach à Trévallon, en Provence au c?ur des Alpilles ; chez Jacques Raynaud du château Rayas star de châteauneuf-du-pape ; chez Gérard Chave dans la vallée du Rhône nord, ou encore chez Coche-Dury, l'un des plus grands de Bourgogne, il marche sur les pas de ses illustres maîtres et reprend le domaine familial en 1988.

Il y rajoute quelques parcelles qu'il déniche dans le massif de l'Arboussas, face au Larzac, à 300 mètres d'altitude, sur les hauteurs du village d'Aniane : « C'est venu en discutant avec Paul, un vieux du village, racontait-il, Il m'a emmené ici, où c'est frais, orienté est et nord. J'ai fait des analyses et des recherches. C'étaient de toutes petites parcelles qui, après les moines, avaient été cultivées par les ouvriers des tanneries. Elles ont fermé au XIXe siècle et depuis, c'était en friche. »

grange-pere-vaille-languedoc-aniane ©  DR
grange-pere-vaille-languedoc-aniane © DR
grange-pere-vaille-languedoc-aniane ©  DR
grange-pere-vaille-languedoc-aniane © DR

Bouteilles de Grange des Pères rouge 1992, Laurent Vaillé, Vignoble du Languedoc. © DRIl y produira à partir du millésime 92 des vins parmi les plus grandes références de la région. Un blanc très original vinifié et élevé en demi-muids, à base de roussane, de marsanne et de chardonnay et un rouge, essentiellement à base de syrah, de mourvèdre m [...] Lire la suite