Décès de la reine Elizabeth II : l'économie et la société britanniques suspendues

© Niklas HALLE'N / AFP

L’annonce a de quoi surprendre vue de France. Les cheminots et les postiers britannique en grève depuis plusieurs mois suspendent leur mouvement après le décès de la reine. Le syndicat des transports RMT "se joint à toute la nation pour rendre hommage à la Reine Elizabeth ". Son secrétaire général a annoncé par un communique le report de son prochain mouvement de grève prévu les 15 et 17 septembre à l’origine. TSSA, un autre syndicat des transports, a annulé une grève prévue à la fin du mois.

Le syndicat "exprime ses plus sincères condoléances" aux proches de la reine et aux personnes touchées par son décès. Les postiers britanniques ont pris la même décision. Leur syndicat a justifié cette annulation par "la très triste nouvelle du décès de la Reine, et par respect pour son service au pays et à sa famille".

>> Retrouvez Europe matin week-end - 6-8 en podcast et en replay ici

Le mouvement est plus large. La fédération syndicale britannique TUC a repoussé sa conférence annuelle qui devait se dérouler pendant 4 jours à Brighton, dans le sud de l’Angleterre.

Le deuil prévaut sur le menace inflationniste

Dans la situation de crise sociale et économique que traverse la Grande-Bretagne, la décision de la Banque d’Angleterre était aussi attendue. Elle devait annoncer jeudi si elle décidait d’augmenter ses taux pour tenter d’endiguer l’inflation galopante. Finalement, la décision a été reportée au 22 septembre.

 

>> LIRE AUSSI - Mort d'Elizabeth II : que va-t-il se passer ma...


Lire la suite sur Europe1