Décès du prince Philip Mountbatten : le pays rend hommage à l’époux de la reine d’Angleterre

Les cloches de l’abbaye de Westminster ont sonné 99 fois en hommage au prince Philip, décédé à 99 ans, vendredi 9 avril. À Windsor, où il s’est éteint, des dizaines de Britanniques ont fait le pèlerinage, samedi, pour témoigner de leur soutien à la reine. Les hommages militaires se succèdent également pour celui qui a servi à la Royal Navy et honoré plus de 22 000 événements officiels. Jusqu’en Australie, pays du Commonwealth, les coups de canon ont résonné pour saluer sa mémoire. La famille royale n’a pas encore dévoilé le déroulement des obsèques du prince consort, qui devraient avoir lieu à la chapelle du château de Windsor, en petit comité. La presse britannique fait part de ses condoléances La presse Britannique a également fait part de ses condoléances, samedi : "Nous pleurons avec vous, madame", titre The Sun, quand d’autres ont repris les petits noms affectueux que lui donnait la reine, "son roc" ou bien "son bien-aimé". 41 coups de canon ont été tirés à midi, heure de Londres, et 13 heures, heure de Paris, un peu partout au Royaume-Uni. "C’est la tradition, et c’est aussi un moyen de saluer la mémoire du duc d’Edimbourg, malgré les contraintes sanitaires qui empêchent la tenue de rassemblements de plus grande ampleur", explique le journaliste Matthieu Boisseau depuis Windsor.