Décès du prince Philip : des coups de canon tirés lors du premier jour de deuil national

·1 min de lecture

La première journée du deuil national de huit jours s'achève ce samedi au Royaume-Uni, au lendemain de la disparition du prince Philip, époux de la reine Elisabeth II. De nombreux Anglais sont ainsi venus déposer des fleurs aux abords du château de Windsor, l'une des résidences de la famille royale britannique où s'est éteint le duc d'Edimbourg. Surtout, des coups de canon ont été tirés ce samedi un peu partout dans le pays dans le cadre de la cérémonie d'hommages militaires. Conformément aux traditions de la Royal Navy, la marine britannique pour laquelle avait servi le prince Philip, 41 coups de canon ont retenti outre-Manche. 

>> Retrouvez Europe soir week-end en podcast et en replay ici

"On aime vraiment notre famille royale"

A partir de midi, les canons militaires de Londres, Edimbourg, Cardiff, Belfast et de plusieurs bateaux de la Royal Navy ont tiré un coup par minute. A Windsor, à l'ouest de Londres, où s'est rendu Europe 1, le régiment historique du château a observé deux minutes de silence. Pour Greg, qui est venu y assister, ces honneurs militaires sont mérités. "Il a servi dans l'armée, fait la Seconde Guerre mondiale et inspiré beaucoup de soldats", retrace-t-il. "Donc il fallait le faire."

Malgré la consigne de ne pas se rassembler à cause du Covid-19, ils étaient de plus en plus nombreux à se rassembler aux abords du château de Windsor dans l'après-midi. Et beaucoup pensaient au chagrin de leur reine. John raconte justement s'être déplace en guise de sou...


Lire la suite sur Europe1