Décès de Logan Williams (Flash) à seulement 16 ans : Grant Gustin lui rend hommage

Le casting de Flash est en deuil. L'acteur Logan Williams, qui avait campé le héros Barry Allen quand il était enfant dans les deux premières saisons de la série, s'est éteint ce jeudi 2 avril. C'est la mère de l'adolescent qui a fait part de la terrible nouvelle au quotidien canadien Tri-City News. Marlyse Williams a confié que le décès de son fils, qui aurait eu 17 ans le 8 avril prochain, était survenu de façon soudaine, mais n'a pas dévoilé les causes et circonstances de sa mort.

Plusieurs de ses anciens partenaires ont déjà rendu hommage à l'adolescent. C'est notamment le cas de Grant Gustin. "Je viens d'apprendre la nouvelle dévastatrice du décès brutal de Logan Williams", a écrit sur Instagram la star de Flash en légende d'une photo prise lors du tournage de l'épisode pilote de la série en 2014. "J'étais tellement impressionné par son talent, mais aussi par son professionnalisme sur le tournage", a-t-il confié, avant d'envoyer "ses pensées et prières" à la famille du défunt.

Autre acteur de Flash à avoir déjà réagi au décès du jeune comédien, John Wesley Shipp a dit avoir "mal au cœur d’apprendre la mort de Logan Williams à 16 ans". "Il était investi à 100% pour jouer Barry Allen enfant, et il nous avait manqué quand cette partie de l’intrigue s'était achevée", a tweeté celui qui fut l'interprète original de Barry Allen dans la série Flash de 1990 et qui incarnait le père du héros, le docteur Henry Allen, dans la série de la CW.

De son côté, Erin Krakow, héroïne de la série

Retrouvez cet article sur Télé 2 semaines

Sandrine Kiberlain tente l'humour noir sur Instagram et provoque des réactions mitigées
C'est Canteloup de retour sur TF1... mais quelque peu modifié
Outlander : pourquoi Netflix ne diffuse pas l’épisode 8 de la saison 5 de ce lundi 6 avril ?
La youtubeuse Je ne suis pas jolie se confie sur son impressionnante perte de poids (VIDEO)
Christophe Dechavanne éloignée de sa compagne médecin : "C'est un manque terrible, on le vit très mal... Ma femme, ce héros"