Décès de l'ancien pilote de Formule 1 Niki Lauda à l'âge de 70 ans

Niki Lauda, considéré comme l'un des meilleurs pilotes de l'histoire de la Formule 1 et sacré champion du monde à trois reprises dans les années 1970-1980, est décédé lundi à l'âge de 70 ans, a annoncé sa famille dans un communiqué. /Photo d'archives/REUTERS/Heinz-Peter Bader

(Reuters) - Niki Lauda, considéré comme l'un des meilleurs pilotes de l'histoire de la Formule 1 et sacré champion du monde à trois reprises dans les années 1970-1980, est décédé lundi à l'âge de 70 ans, a annoncé sa famille dans un communiqué.

L'Autrichien avait subi une greffe pulmonaire en août dernier et avait été hospitalisé pendant une dizaine de jours en janvier alors qu'il était atteint d'une grippe.

"Ses performances uniques en tant qu'athlète et entrepreneur sont et resteront inoubliables", a déclaré sa famille.

"Il était un mari, un père et un grand-père affectueux et attentionné. Il va nous manquer", a-t-elle ajouté dans le communiqué relayé par la presse autrichienne.

Lauda a remporté deux titres de champion du monde avec l'écurie Ferrari en 1975 et 1977, en dépit d'un accident qui faillit lui être fatal en 1976, puis un troisième avec McLaren en 1984 devant son équipier français Alain Prost.

Sa rivalité avec le pilote britannique James Hunt, champion de F1 en 1976 au volant d'une monoplace McLaren, fut intense et a été retracée dans le long-métrage "Rush", sorti en 2013.

Après sa carrière de pilote, Lauda a dirigé une compagnie aérienne et a occupé des postes de gestion au sein de plusieurs écuries de F1 - chez Ferrari dans les années 1990 puis chez Mercedes.


(Ian Ransom; Jean Terzian pour le service français)