Décès de l'ancien dictateur tchadien Hissène Habré

L'ancien président tchadien Hissène Habré est décédé à 79 ans au Sénégal où il avait été condamné à la prison à vie en 2016 pour crimes contre l'humanité à l'issue d'un procès sans précédent, a indiqué mardi le ministre sénégalais de la Justice Malick Sall. Henri Thulliez, avocat au Barreau de Paris et ancien chargé de projet pour HRW sur l'affaire Habré, revient sur les années de dictature de Hissène Habré, président qui était soutenu malgré ses crimes par les Etats-Unis et la France : "Hissène Habré a pris le pouvoir avec l'aide des Etats-Unis et de la France. Il s'est maintenu au pouvoir avec l'aide des Etats-Unis et de la France. Il faut se rappeler que la plus grosse opération militaire après la guerre d'Algérie, c'était l'Opération Manta 1983 qui était là pour aider Hissène Habré à lutter contre la Libye ... Jusqu'à aujourd'hui, il n'y a eu aucun travail d'introspection, ni de la France, ni des Etats-Unis, or on est bien obligé de se dire à quel moment la France et les Etats-Unis vont regarder leur passé pour mieux comprendre leur présent et utiliser ses enseignements pour arrêter parfois de se rendre complice ou de soutenir des régimes particulièrement brutaux et dictatoriaux comme le Tchad de Hissène Habré."

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles