Décès de George Shultz, ex-secrétaire d'État de Reagan à la fin de la Guerre froide

·1 min de lecture

George Shultz, ancien secrétaire d'État du président républicain Ronald Reagan et grand architecte de la diplomatie américaine à la fin de la Guerre froide, est décédé samedi à l'âge de 100 ans, a annoncé dimanche le Hoover Institute.

« Un des plus grands stratèges de tous les temps, ayant oeuvré sous trois présidents américains, George P. Shultz est mort le 6 février », a précisé sur son site internet ce cercle de réflexion rattaché à l'université californienne de Stanford.

« Shultz a joué un rôle-clé, avec le président Ronald Reagan, pour modifier le cours de l'histoire en utilisant tous les outils de la diplomatie afin de mettre un terme à la Guerre froide », a ajouté cet institut dont l'ex-ministre était membre depuis plus de 30 ans.

« Il est l'un des deux seuls Américains à avoir occupé quatre sièges différents au sein du gouvernement fédéral », en tant que ministre des Affaires étrangères, du Trésor, du Travail et que directeur du Budget à la Maison Blanche, a-t-il souligné.

Une autre ancienne secrétaire d'État républicaine, Condoleezza Rice, a salué la mémoire d'un « grand homme d'État américain » et d'un « vrai patriote », qui « a rendu le monde meilleur »