Décès d'un «gilet jaune» en Belgique: Un suspect identifié aux Pays-Bas

BELGIQUE - Il s’agit du premier décès d’un manifestant « gilet jaune » belge. En France, une dizaine de personnes sont décédées dans des accidents liés aux manifestations…

BELGIQUE - Il s'agit du premier décès d'un manifestant «gilet jaune» belge. En France, une dizaine de personnes sont décédées dans des accidents liés aux manifestations...

Un homme soupçonné d’avoir délibérément renversé avec son camion un manifestant « gilet jaune », mort sur le coup vendredi soir en Belgique, a été identifié aux Pays-Bas mais était toujours en fuite samedi, a annoncé le parquet de Liège (est de la Belgique) qui pilote l’enquête.

La plaque d’immatriculation néerlandaise du camion relevée par des témoins a permis de remonter à une société établie près de Tilburg (Pays-Bas), qui a ensuite identifié le chauffeur soupçonné de délit de fuite, a expliqué Catherine Collignon, porte-parole du parquet. Un mandat d’arrêt européen va être émis pour permettre son interpellation.

« D’après les premiers éléments de l’enquête, il est impossible qu’il n’ait pas vu les deux personnes » qui tentaient d’empêcher son passage, a ajouté la magistrate.

« Délibérément il a accéléré, il a roulé dessus, c’est un meurtre »

Le drame s’est produit sur un barrage filtrant mis en place par une vingtaine de « gilets jaunes » vendredi soir sur l’autoroute E25 à Vizé, en direction de Maastricht (Pays-Bas), tout près de la frontière néerlandaise. La voie de droite de l’autoroute était bloquée par des palettes et des pneus. La gauche étant ouverte à la circulation mais réservée aux voitures.

Deux manifestants ont voulu s’interposer lorsqu’un camion a emprunté la voie de gauc (...)
Lire la suite sur 20minutes

Cette vidéo peut également vous intéresser :