Décès d'Amine Bentounsi : le policier condamné en appel

France 3

Le verdict a été accueilli sous les applaudissements et les "hourras" d'une centaine de personnes. La cour d'appel estime que le policier n'a pas tiré en état de légitime défense, c'est ce que clamaient depuis plusieurs années, les proches et la famille d'

Amine Bentounsi. En avril 2012, à Noisy-le-Sec (Seine-Saint-Denis), Amine Bentounsi, un détenu recherché pour ne pas avoir réintégré sa cellule à la suite d'une permission, tente d'échapper à un contrôle de police.

Les syndicats de policiers sont scandalisés

Il jette une grenade factice et s'enfuit. Le policer tente de le rattraper et finit par tirer à quatre reprises. Une balle traverse son dos, le fugitif s'effondre. Depuis, le policier assure avoir été braqué avant de tirer. En première instance, la cour l'avait acquitté. En appel, la justice le condamne à cinq ans de prison avec sursis. Les syndicats de policiers, eux, sont scandalisés.

Retrouvez cet article sur Francetv info

Marseille : une policière grièvement blessée au visage par deux hommes
Paris : une femme chute de cinq mètres en voulant entrer dans les catacombes
Pyrénées-Atlantiques : un parapentiste retrouvé mort au Pays Basque
Un cheminot se suicide à la gare Saint-Lazare, à Paris
Lille : le toit d'une station de métro s'effondre après un accident de voiture

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages