Décès de Christopher Plummer: «La mélodie du bonheur sonne tristement aujourd'hui»

·3 min de lecture

L'acteur canadien Christopher Plummer, révélé par le film « La mélodie du bonheur », est décédé à l'âge de 91 ans, a annoncé, vendredi 5 février, son agent.

L'acteur Christopher Plummer s'est éteint à son domicile du Connecticut, dans le nord-est des États-Unis, aux côtés de son épouse Elaine Taylor, avec laquelle il était marié depuis 53 ans. « Chris était un homme extraordinaire qui aimait et respectait profondément son métier », a déclaré Lou Pitt, son manager de longue date, louant son « formidable style à l'ancienne » et ses facultés d'autodérision. « C'était un trésor national qui tenait beaucoup à ses racines canadiennes », a encore ajouté Lou Pitt dans une déclaration transmise à l'AFP.

Un « ami cher »

« Le monde a perdu un acteur accompli aujourd'hui et j'ai perdu un ami cher », a réagi dans un communiqué Julie Andrews, sa partenaire dans La mélodie du bonheur. « Je chéris les souvenirs de notre travail et tout l'humour et la drôlerie que nous avons partagés durant ces années », a poursuivi l'actrice. Elevé à Montréal, Christopher Plummer comptait 75 ans de carrière, entamée à la fois en anglais et en français. Il avait dû attendre l'âge vénérable de 82 ans pour décrocher son premier Oscar, en 2012, pour un second rôle aux côtés d'Ewan McGregor et de la Française Mélanie Laurent dans Beginners.

L'acteur avait été sélectionné aux Oscars quelques années plus tard, pour Tout l'argent du monde de Ridley Scott, un film dans lequel il avait remplacé au pied levé Kevin Spacey, rattrapé par des accusations d'abus sexuels. Il reste à ce jour l'acteur le plus âgé à remporter la précieuse statuette dorée. Le nom de Christopher Plummer reste paradoxalement peu connu du grand public bien qu'il ait joué dans plus d'une centaine de films aussi variés que L'armée des 12 singes de Terry Gilliam, Malcom X de Spike Lee ou encore Star Trek 6: Terre inconnue de Nicholas Meyer. Il avait encore récemment tenu un rôle dans A couteaux tirés de Rian Johnson, aux côtés de Daniel Craig et Chris Evans.

« Quelle perte incroyable »

Ce dernier lui a rendu hommage sur Twitter, évoquant les moments du tournage durant lesquels ils jouaient tous deux du piano entre les prises. « Quelle perte incroyable. Peu de carrières ont eu une telle longévité et un tel impact », a écrit « Captain America ». Le réalisateur de A couteaux tirés a de son côté salué « une légende qui adorait son art et était un gentleman absolu ». « Je suis tellement chanceux d'avoir partagé un plateau avec lui », a écrit Rian Johnson, tout comme l'acteur John Cusack qui l'avait croisé sur le tournage de La Main au collier en 2005.

Pour George Takei, le mythique « Monsieur Sulu » de la saga Star Trek, « La mélodie du bonheur sonne tristement aujourd'hui ». Il avait croisé ce « géant de la scène et du petit écran » sur Star Trek 6, où Plummer incarnait un général borgne klingon, espèce extraterrestre belliqueuse emblématique de cet univers de science-fiction.

(avec AFP)