Décès après des jeûnes prolongés: un naturopathe et son fils mis en examen

Un homme de 58 ans se présentant comme "naturopathe" et son fils ont été mis en examen jeudi après plusieurs décès survenus à la suite de jeûnes prolongés qu'ils avaient organisés lors de "cures hydriques", a annoncé le parquet de Tours. Les stages proposés par Eric Gandon moyennant "plusieurs centaines, voire milliers d'euros" consistaient "à ne pas absorber d'aliments solides durant une à plusieurs semaines sans qu'aucun suivi médical ne soit assuré ni prévu", explique dans un communiqué le procureur de la République de Tours, Grégoire Dulin. Lors d'un de ces stages, organisé dans un château à Noyant-de-Touraine (Indre-et-Loire) une femme de 44 ans avait trouvé la mort le 12 août 2021, déclenchant l'enquête.