Début de retrait des troupes russes en Crimée, annonce Moscou

·1 min de lecture
DÉBUT DE RETRAIT DES TROUPES RUSSES EN CRIMÉE, ANNONCE MOSCOU

MOSCOU (Reuters) - La Russie a entamé le retrait de ses troupes engagées dans des manoeuvres en Crimée, péninsule ukrainienne annexée par Moscou en 2014, annonce vendredi le ministère de la Défense, cité par les agences de presse russes.

Les autorités russes ont diffusé les images de véhicules blindés embarquant à bord de navires sur une plage et d'autres engins chargés à bord de trains.

La concentration de troupes russes près des frontières ukrainiennes ces dernières semaines - qui a atteint 100.000 hommes selon le porte-parole pour la diplomatie de l'Union européenne Josep Borrell - a sonné l'alarme à Kiev et dans les capitales occidentales.

L'Ukraine a salué ce retrait avec prudence. "Si la Russie retire réellement de la frontière avec l'Ukraine l'énorme force militaire qu'elle y avait déployée, cela apaisera déjà les tensions", a dit le ministre ukrainien des Affaires étrangères dans un communiqué.

"Mais nous devons nous souvenir que cette étape ne mettra fin ni à l'escalade actuelle, ni au conflit entre l'Ukraine et la Russie en général", a ajouté Dmitro Kouleba.

L'armée ukrainienne combat depuis sept ans des séparatistes prorusses dans la région orientale du Donbass et Kiev rejette l'annexion de la péninsule de Crimée par la Russie en 2014.

Moscou avait annoncé dès jeudi avoir ordonné aux troupes déployées récemment dans la région de regagner leurs bases.

Les Etats-Unis continuent de "surveiller très étroitement" la situation, a déclaré de son côté le département d'Etat américain.

(Anton Kolodyazhnyy; Myriam Rivet et Jean-Stéphane Brosse)