Début du ramadan : le mois du jeûne sacré à nouveau sous restrictions au Liban

Tandis que l'appel à la prière résonne dans le centre de Beyrouth, les Libanais musulmans font leurs courses, en prévision du ramadan – ou pour être plus précis, ils tentent de faire leur courses. "On pouvait acheter cinq kilos de fruits ou de légumes à la fois, maintenant c'est un kilo maximum", explique Samiyeh al-Turk, un habitant. "Comment on va faire pendant le ramadan, je ne sais pas."