Début des premières manœuvres militaires algéro-russes en territoire algérien

AFP - HANDOUT

Pour la première fois, des manœuvres militaires algéro-russes se déroulent en territoire algérien, dans le sud du pays. Ces manœuvres, qui viennent de débuter, ont pour objectif la lutte contre les groupes terroristes en zones sahariennes.

« Bouclier du désert 2022 » est le nom donné aux premières manœuvres militaires conjointes algéro-russes sur le sol algérien.

Elles se déroulent jusqu'au 28 novembre au terrain d'entraînement de Hammaguir, à Béchar, dans le sud-ouest de l'Algérie, une région frontalière du Maroc.

Ces exercices des forces armées terrestres rassemblent près de 200 soldats algériens et russes et ont pour objectif la recherche, la détection et la destruction des groupes armés illégaux en territoires sahariens ouverts, avec l'utilisation de drones et de blindés en appui.

►À relire : L'Algérie et la Russie renforcent leur partenariat militaire avant des manœuvres conjointes

Ces manœuvres antiterroristes sont la suite d'exercices exécutés en octobre 2021 en Ossétie du Nord, en Russie, avec la participation d'une centaine de militaires algériens.

Il s'agit d'une poursuite et d'un approfondissement du partenariat entre les armées des deux pays, qui vont s'entraîner au combat en milieu désertique.

En septembre 2022, les soldats algériens ont participé aux manœuvres Vostok-2022, dans l'Extrême-Orient russe, aux côtés de militaires venus, entre autres, de Chine, d'Inde et de Syrie.


Lire la suite sur RFI