Le débrief présidentiel : derniers déplacements pour Macron et Le Pen, Castex change de vol

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
© Reuters
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

J-2 avant le second tour de l’élection présidentielle

Le fait du jour : Dernières heures de campagne

Les faits. Dernier jour officiel de campagne en France et derniers déplacements pour Emmanuel Macron et Marine Le Pen . Le président sortant était à Figeac, dans le Lot, tandis que la candidate du Rassemblement national était en déplacement dans le Pas-de-Calais, d’abord au marché d’Etaples puis à la rencontre des soignants à Berck. Elle devait terminer sa journée à Abbeville dans la Somme, mais a finalement annulé sa visite. Un appel à manifester pourrait en être la cause.

Ruralité et critiques. À deux jours du premier tour, Marine Le Pen s’en est vigoureusement pris à Emmanuel Macron notamment sur son projet de réforme des retraites. « Les Français, avec Macron, vont donc en prendre pour perpet », a-t-elle déploré. Avant d’ajouter : « Dimanche, il y a un choix fondamental. Il est entre les mains des Français », un choix « entre Macron ou la France », a-t-elle précisé. De son côté, le président-candidat a tenu un discours sur la ruralité, insistant sur la diversité des territoires et les services publics, mais développant aussi ses mesures pour l’autonomie et la santé.

Lire aussi - Sondages, abstention, consignes de vote… Les 6 choses à savoir avant le second tour de la présidentielle

Pourquoi c’est important. A quelques heures de la fin de la campagne officielle, les deux candidats veulent marquer les esprits et mobiliser leurs électeurs, et surtout aller chercher les abst...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles