Débordements au stade de France : la position d'Emmanuel Macron est-elle compréhensible ?