Débat pour la présidentielle : comment fait-on ailleurs ?

Atelier des modules, franceinfo

Aux

États-Unis, il n’y a pas de place pour les petits partis. Depuis 1992, seuls les candidats républicains et démocrates ont pu participer aux débats officiels. L’indépendant Ross Perot est le dernier petit candidat à avoir eu voix au chapitre dans un débat. Sa forte visibilité aurait même coûté sa réélection au candidat George Bush père.

Scandales

En Grande-Bretagne, un débat a eu lieu entre sept candidats en 2015. Selon Stephen Coleman, professeur à l’université de Leeds, "quand il y a plus de candidats, les hommes politiques sont tenus de dire des choses scandaleuses pour se faire remarquer". Nigel Farage, leader du parti UKIP, avait déclaré : "dans ce pays, 60% des personnes atteintes du SIDA ne sont pas britanniques". Aux Pays-Bas, enfin, plusieurs formats de débats électoraux existent. Lors des dernières élections législatives, ils ont opposé huit, quatre et deux candidats.

Retrouvez cet article sur Francetv info

Attentat de Bruxelles : une famille témoigne, un an après
VIDEO. Un bébé naît à bord de "L'Aquarius", le bateau qui réalise des sauvetages de migrants en Méditerranée
"Le poids du silence" : regardez en direct l'émission "Cash Investigation" consacrée à la pédophilie dans l'Eglise
Chine : des agences pour dissuader les maîtresses de maris infidèles
Trois questions autour du scandale de viande avariée brésilienne

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages