Débat présidentiel: France 2 réplique à Mélenchon

La chaîne publique reproche dans un communiqué à Jean-Luc Mélenchon de vouloir "créer le buzz" en menaçant de ne pas se rendre au débat qu’elle organise le 20 avril. Du côté du candidat de La France insoumise, le refus n’est plus aussi évident, selon nos informations.

Le bras de fer continue entre Jean-Luc Mélenchon et France 2. Après avoir remis en cause le principe du débat entre les onze candidats à la présidentielle prévu le 20 avril sur la chaîne publique, cette dernière a répondu aux critiques de l’eurodéputé mardi.

Dans un communiqué, France 2 a assuré que Jean-Luc Mélenchon avait été prévenu très en amont des modalités du débat. Et qu'il n'avait donc aucune raison de se plaindre:

"Comme tous les candidats déclarés, Monsieur Mélenchon a reçu une lettre recommandée avec accusé de réception doublée d’un message mail le 31 janvier, l’invitant au débat du 20 avril. Il n’y a eu alors aucune contestation de sa part ni du débat ni de la date proposée".

En outre, la chaîne s’est agacée des commentaires virulents de Jean-Luc Mélenchon à l’égard de L’Emission politique, un programme assimilé à un "traquenard" télévisuel par le candidat de La France insoumise. Pour la direction de France 2, l'eurodéputé a surtout cherché à faire un coup de communication:

"France Télévisions ne peut accepter qu’un candidat veuille créer le buzz en stigmatisant ses équipes et ses rendez-vous, et maintient donc un débat attendu par nos concitoyens, dont le principe a été accepté par tous les candidats".

Un ultimatum plus qu'un boycott

Jean-Luc Mélenchon participera-t-il ou non à ce débat? Si le fondateur du Parti de gauche...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages