Débat présidentiel : les fiches de Marine Le Pen ne sont pas passées inaperçues

Gary Assouline
Les fiches de Marine Le Pen ne sont pas passées inaperçues

POLITIQUE - Avant le débat d'entre-deux-tours de la présidentielle, Floriant Philippot avait prévenu que Marine Le Pen n'avait "pas attendu ce matin de recevoir des fiches de communicants comme M. Macron". Quelques heures plus tard, ce sont les propres fiches de sa championne qui ne sont pas passées inaperçues.

Sur le plateau, la candidate du Front national s'est fait remarquer par l'utilisation de ses dossiers de couleurs étalés sur son côté de la table. Des dossiers auxquelles son opposant a notamment fait référence lorsqu'il a expliqué que son téléphone et ses fiches venaient en partie de l'étranger, mais surtout lorsque le candidat d'En Marche! les a moquées en pointant leur inutilité.

"Madame Le Pen, vous êtes en train de lire une fiche qui ne correspond pas au dossier que vous avez cité", a lâché Emmanuel Macron.

Sur les réseaux sociaux, les internautes n'ont évidemment pas manqué leur chance de rebondir sur l'utilisation de ces dossiers en détournant leur contenu et en soulignant la place trop importante qu'ils ont pris dans sa confrontation face à Emmanuel Macron.

Retrouvez cet article sur le Huffington Post



En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages