Débat Macron-Le Pen : Quel dispositif pour les chaînes ce soir ?

·1 min de lecture

Débat unique et décisif. Ce mercredi 20 avril à 21h, TF1 et France 2 s'associent pour organiser le huitième débat de l'entre-deux-tours de l'histoire de la télévision. Comme en 2017, il opposera Emmanuel Macron, arrivé en tête des suffrages du premier tour de l'élection présidentielle (27,85%), à Marine Le Pen (23,15%).

Les protagonistes changent, en revanche, du côté de la présentation. Un tandem inédit a été arrêté par les chaînes avec l'approbation des deux finalistes : Gilles Bouleau, le visage du "20 Heures" semaine, représentera TF1. Léa Salamé, à la tête du magazine politique "Élysée 2022", portera, quant à elle, les couleurs de France 2. Les deux journalistes avaient déjà officié ensemble le 14 juillet 2020, lors d'une interview du chef de l'État. Ce débat de l'entre-deux-tours sera réalisé par Didier Froehly.

À lire aussi - Gilles Bouleau (P1) : "Je suis candidat à la présentation du débat de l'entre-deux-tours"

Édition spéciale dès 20h35 sur France 2

"Le débat" sera proposé dans la foulée du "20 Heures" de TF1, exceptionnellement présenté par Julien Arnaud. France 2, de son côté, déprogramme son feuilleton quotidien, "Un si grand soleil". La chaîne du service public proposera à la place dès 20h35 une édition spéciale présentée par Jean-Baptiste Marteau. Accompagné de Nathalie Saint-Cricq, le journaliste politique donnera les clefs de compréhension du débat à quatre jours du second tour. De nombreux duplex, des...

Lire la suite


À lire aussi

Présidentielle 2022 : Quel dispositif pour les chaînes au soir du premier tour ?
Pourquoi France 4 et Arte diffusent des films le mercredi soir et pas les autres chaînes ?
Débat sur France 2 : François Fillon laisse 48 heures à la chaîne pour prendre une décision

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles