Débarquement : qui est Ouassini Bouarfa, le soldat originaire d'Algérie du commando Kieffer ?

À l’approche des célébrations du 80e anniversaire du Débarquement, France 24 revient sur le destin de Ouassini Bouarfa, soldat originaire d'Algérie qui a combattu au sein du prestigieux commando Kieffer. Ce héros du "D-Day" s’est retrouvé sous un déluge de feu allemand le 6 juin 1944 sur les plages de Normandie, a survécu à ses blessures et a repris le combat quelques jours plus tard.

Il était le seul combattant originaire d’Algérie à avoir fait partie du célèbre commando Kieffer, l’unique bataillon français ayant débarqué sur les plages de Normandie, le 6 juin 1944, dans le cadre de l’opération Overlord.

Né en 1919 à Maghnia, dans l'ouest de l'Algérie, naturalisé français en 1939, Ouassini Bouarfa s’engage très jeune dans la marine française, à Toulon (sud de la France), où il se perfectionne au métier d'infirmier.

En 1940, après la signature de l'armistice entre la France et l’Allemagne nazie, il rejoint les Antilles, puis la Grande-Bretagne où il intègre les rangs du commando français créé en 1942 et commandé par le capitaine de corvette Philippe Kieffer. Ce dernier avait rejoint le général Charles de Gaulle le lendemain de son appel à la résistance, le 18juin 1940.

Pour gagner la confiance de ses supérieurs militaires, Ouassini Bouarfa suit une préparation aussi difficile qu’éprouvante avant de devenir un soldat prêt au combat.

Lorsque le commando Kieffer reçoit l’ordre de participer au Débarquement, aux côtés des Alliés, Ouassini Bouarfa fait partie des 177 hommes prêts à poser le pied sur les plages normandes.


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
Les Wrens, ces héroïnes méconnues des opérations du Débarquement en Normandie
Monte Cassino : une bataille entre gloire et déshonneur pour l'armée française
Sur le plateau des Glières, Emmanuel Macron lance les commémorations des 80 ans de la Libération