Corée du Sud L’ex-présidente arrêtée

Libération.fr


Après la destitution, la prison. Jeudi soir, l’ancienne présidente Park Geun-Hye a été arrêtée, quelques jours après son audition marathon dans le retentissant scandale de corruption et de trafic d’influence qui a précipité sa disgrâce. L’ex-chef d’Etat sud-coréenne, 65 ans, a vu sa destitution confirmée début mars après des mois d’enquête et de révélations qui ont entraîné des immenses manifestations dans le pays pour exiger des poursuites à son encontre. Photo AFP



Retrouvez cet article sur Liberation.fr

Le cannabis médicinal autorisé en Argentine
La barre des 5 millions de réfugiés ayant fui la Syrie a été franchie
Le Portugal va rétablir temporairement les contrôles aux frontières pendant la visite du pape François
L’Autriche veut exclure les travailleurs européens des nouveaux emplois
15

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages