"Dès qu'on peut gratter" : Mélanie Gonzalez (Familles nombreuses) révèle son astuce pour moins dépenser

Dans Familles nombreuses, la vie en XXL, la tribu Gonzalez a réussi à se démarquer. Les parents Mélanie et Franck y partagent leur quotidien avec leurs huit enfants, Margot, Nino, Paolo, Elio, Hugo, Malo, Cléo et le petit dernier Marceau, né le 3 septembre 2021. Avec autant de membres et de bouches à nourrir, le quotidien est forcément très chargé et surtout coûteux. Mais pas de quoi inquiéter la maman Mélanie qui fait toujours tout pour jouer la carte de l'économie, quitte à se faire surnommer "Madame Pince" par son mari.

Dans le nouvel épisode de l'émission diffusé ce jeudi 9 juin 2022 sur TF1, elle a justement partagé son astuce pour obtenir des prix sur ses achats. Pour cela, elle se dirige presque systématiquement vers des produits cassés, en mauvais états ou même d'exposition afin de négocier avec les vendeurs. Et ses efforts ont tout l'air de porter leurs fruits. Sur trois biens qu'elle avait en vue, l'un lui a été vendu 30% moins cher et Mélanie a obtenu une remise de 50% sur l'autre. "J'adore ça, moi. Quand on a une famille nombreuse, dès qu'on peut gratter un peu, c'est toujours ça de pris", a-t-elle réagi après coup.

Ainsi, pas besoin de faire se sacrifices contrairement à une autre tribu de Familles nombreuses, à savoir les Servières. Lors d'une interview pour Télé Loisirs, la maman Laetitia confiait avoir un "budget...

Lire la suite


À lire aussi

Familles nombreuses : Une maman révèle une astuce anti crise surprenante après une longue hésitation...
Audrey Boibessot (Familles nombreuses) et la naissance de Sernin : Ce qu'elle a ressenti "dès la première seconde"
Olivia Gayat (Familles nombreuses) et ses revenus "astronomiques", elle révèle ce qu'elle compte faire avec

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles