Cyril Hanouna condamné pour diffamation

Des propos tenus en février 2020. Selon l'AFP, Cyril Hanouna, animateur vedette de C8, a été condamné hier pour diffamation au paiement d'une amende de 500 euros avec sursis. Cette décision a été prise par la 17e chambre du tribunal judiciaire de Paris après des propos tenus dans "Touche pas à mon poste" le 25 février 2020.

Des accusations contre un homme d'affaires suisse

Rappel des faits. Le présentateur avait reçu à cette époque Abousofiane Moustaïd dans son talk show. L'invité avait été condamné pour proxénétisme aggravé dans l'affaire Zahia. Après l'avoir présenté, Cyril Hanouna avait expliqué à l'antenne qu'Abousofiane Moustaïd comptait obtenir un procès en révision grâce au témoignage d'une escort girl. Il avait alors lancé : "C'est l'homme d'affaires suisse Yves Bouvier qui aurait été à l'origine des relations sexuelles tarifées de Zahia, et pas vous".

Des propos qui ont conduit le marchand d'art à saisir la justice. Le tribunal judiciaire de Paris a estimé dans son jugement qu'"au vu de la gravité des faits, des circonstances de l'infraction et de sa personnalité", il condamnait Cyril Hanouna à une amende de 500 euros avec sursis.

Pour des propos également tenus dans l'émission, Abousofiane Moustaïd a aussi été condamné à payer 500 euros avec sursis. Avec Cyril Hanouna, ils ont également été condamnés solidairement à verser 2.000 euros de dommages et intérêts et 2.000 euros de frais de justice à Yves Bouvier.

...

Lire la suite


À lire aussi

Marcel Campion fait condamner Bernard de la Villardière pour diffamation
France Télévisions condamné pour avoir diffamé Mireille Mathieu
"Le Point" condamné pour avoir diffamé Stéphane Courbit

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles